NOS ATELIERS

Nos ateliers de fabrication principaux se trouvent à Matrighor, au Bangladesh.
Il faut en moyenne 10 heures pour y parvenir depuis le Japon, en passant par Hong Kong ou par la Thaïlande.  Nous vous proposons de faire ce voyage ici, avec nous…
Notre avion atterrit à l’aéroport de Dhaka. Matrighor est encore à 2 heures de route environ.
Imaginez les pousse-pousse, les bus circulant et klaxonnant de bon matin, qui donnent vie à cette ville incroyable.
Voyez les légumes et les fruits frais sur les étalages des marchés. Les fruits du Bangladesh sont réputés pour être particulièrement savoureux, notamment la mangue et bien d’autres.
Nous sommes presque à Matrighor… À l’ouverture de l’atelier, en 2008, seules quelques personnes travaillaient pour nous,  et nous avons dû déménager plusieurs fois pour accueillir une force de travail grandissante.
Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir Eriko, notre créatrice,  réalisant les premiers patrons de notre sac iconique. Eriko passe environ la moitié de l’année dans cette salle d’échantillonnage,  c’est elle qui s’occupe du développement des matières.
Vous êtes ici au sein de la section couture, divisée en trois parties :
 la division doublure, la division cuir, la division étoffe.
Chacune d’entre elle utilise une machine à coudre adaptée à la matière travaillée.
Le travail des artisans est vérifié par un responsable de section, 
qui détient le cahier des charges qualité des produits de son secteur.
Nos sacs sont pour la plupart faits à la main.
Lunch
Lorsque l’heure du déjeuner arrive,  les salariés habitant proche de l’atelier rentrent chez eux,  et les autres restent pour le repas, servi dans les locaux.
Le plat populaire du Bangladesh est le  « Biryani » qui ressemble au curry.

Laissez-nous maintenant vous présenter quelques-uns de nos artisans. Sur la photo ci-dessus se trouve Monjurani. Elle s’occupe chez nous de la couture. À son arrivée dans la maison,  l’atelier ne comptait que 5 salariés. C’est aujourd’hui notre meilleure couturière, l’une des rares à savoir coudre avec finesse des cuirs même épais à l’aide d’une machine dédiée. Sa famille est profondément liée à MOTHERHOUSE :  Son mari nous aide à réaliser nos pièces détachées en bois,  et nous avons participé avec joie à la cérémonie  de mariage de son fils.

Sur cette photo, vous pouvez voir Mitou, 
un de nos deux responsable de l’atelier.
À son arrivée chez nous, Mitou était très timide,
et éprouvait de grandes difficultés à parler en présence d’autres personnes,
mais était déjà l’un de nos meilleurs artisans.
Très patient, il est force de conseil pour faire progresser ses apprentis.
En 2014, Mitou a eu l’occasion de rencontrer
les clients de MOTHERHOUSE au Japon.
Il confie qu’avoir pu parler directement avec
les clients de la marque est « son meilleur souvenir »,
et soutient la production en transmettant cette expérience.

Voici Kal, en train de lancer une balle de cricket
de toutes ses forces durant une pause déjeuner.
Kal est chauffeur pour MOTHERHOUSE,
et a su gagner la confiance des salariés même
en cas d’embouteillages ou de perturbations du trafic routier.
Au départ conducteur d’un tuk-tuk nommé CNG,
son véhicule a grandi avec la croissance de l’atelier.

Ici vous pouvez voir Lima, se reposant pendant la pause déjeuner.
Ne vous fiez pas à sa candeur innocente,
elle est particulièrement efficace dans
le travail et est l’une des nos artisans les plus rapides.

Voici l’un de nos plus anciens artisans : Morched.
Travaillant à l’atelier dès 2008,
il est aujourd’hui chef d’échantillonnage
et chargé du contrôle de la production de l’usine.
Lorsque Morched a rejoint MOTHERHOUSE,
l’atelier comptait 6 salariés, et était situé à Dacca.
Aujourd’hui notre effectif est d’environ 200 artisans.
En 2010, il a eu l’occasion de réaliser son rêve de voyager au Japon,
et son meilleur souvenir
est d’avoir pu rencontrer les clients de la maison.
« J’ai compris qu’ici nous pouvions réaliser nos rêves ».

BD Team

Pour finir, voici une photo souvenir
de notre équipe internationale et Française
en déplacement au Bangladesh,
pour la présentation de MOTHERHOUSE France.
Toutes les équipes sont enthousiasmées par ce nouveau challenge.
Ils sont extrêmement fiers que leurs produits,
leurs valeurs et leur philosophie,
soient présentés à plus de 8000km.
Ils ont hâte de vous voir porter leurs collections !
L’atelier de Matrighor est pour nos salariés une véritable « seconde maison »,
au sein de laquelle petits et grands miracles se réalisent.
Nos artisans travaillent avec passion,
et participent au développement des nouvelles créations
avec en tête vos sourires à la découverte de leur travail.

« Ça leur plaît ? » ; « Qu’en pensent les clients ? »
ne cessent-ils de demander, soucieux de votre bonheur.
C’est grâce à eux que nous continuons de mettre en lumière les savoir-faire des pays en voie de développement.
C’est grâce à eux que MOTHERHOUSE poursuit sa mission depuis 2006.